Les 5 aliments à limiter by John Dee

Bonjour Bardesportiens, Bardesportiennes et tous les autres. Cette semaine dans ce nouvel article, j’aborde quelques points clés pour améliorer votre quotidien et comprendre davantage la manière dont l’industrie alimentaire fonctionne. Retrouvez donc ci-dessous les 5 aliments à limiter, voire éviter dans votre consommation quotidienne.

 

1. Le lait et les produits laitiers de vache.

 

Et oui, on nous a inculqué depuis l’après seconde guerre mondiale les bienfaits du lait de vache et de ses produits. Néanmoins, en tant que belge et français amoureux de nos magnifiques produits régionaux et locaux, je me dois de vous avertir concernant vos sentiments à l’égard de nos fromages et produits dérivés de lait de vache. En effet, cette belle mascarade n’est rien d’autre qu’une supercherie ! Les conditions difficiles de la guerre et ses problèmes de malnutrition ont amené une industrie laitière motivée à accroître la prise de poids, de la force et de la vigueur en instaurant dans les écoles, les cantines et les spots publicitaires de bons verres de lait et de yaourts bien riches. La problématique qui se pose pourtant est la suivante : une vache produisait en moyenne 2 litres de lait avant les années 1900. Quant à aujourd’hui, avec l’industrie de l’agriculture intensive et chimique qui a commencé à faire son apparition vers les années 70, sans compter les hormones ingérées par nos petits bovins, une vache en produit actuellement plus de 24 litres. Ainsi, nous buvons donc un lait dégradé et remplit de chimie, agissant négativement sur notre propre organisme.

Mais alors, et le calcium dans tout ça ? Encore un magnifique mensonge ! Le fait est que la teneur en calcium présente dans le lait est celle nécessaire à la croissance d’un veau, prenant près de 500 kg sur sa première année de vie… Trop de calcium donne l’effet contraire recherché et dégrade votre qualité osseuse en amenant même à la longue des risques d’ostéoporose. En outre, consommer des produits laitiers de vache quand on est sujet à cette maladie est une pure invention de l’industrie laitière, devenue aujourd’hui un énorme lobby. En effet, notre système digestif n’est clairement pas adapté pour ces produits. Par ailleurs, on observe dans les pays où la consommation de produits laitiers est la plus importante, des apparitions de cancers des intestins (pays nordiques). De plus, depuis l’arrivée récente de l’industrie sur le sol asiatique, on déplore un bouleversement du mode de vie de sa population et des maladies qui en découlent. Le lait de vache donc, pas si bon que ça…

 

2. Les jus d’orange conditionnés.

 

J’entends par là ceux qui ne sont pas fait de vos propres mains… On pense souvent que de boire un jus d’orange « frais » le matin ou en terrasse représente quelque chose de “healthy”. Il n’en est rien… Toutefois, le meilleur que vous puissiez apporter à votre organisme est indéniablement les oranges pressées par vos soins, préalablement conservées au frigo afin de ne pas perdre trop de nutriments du fruit et si elles sont bio, alors c’est encore mieux car on sait que les pesticides imprègnent le fruit et en changent sa nature.

Mais alors pourquoi pas de jus d’orange déjà préparé ? Car bien souvent ce sont des concentrés ou des nectars. Ainsi, qui dit ceci, dit que l’on utilise une très petite partie d’oranges réelles diluées dans de l’eau et…du sucre raffiné. En effet, les concentrés et nectars n’ont plus aucun goût après transformation. De ce fait, on y rajoute donc des exhausteurs de goûts ainsi que notre meilleur ami gustatif afin de retrouver un semblant de saveur, désastreux pour l’organisme sur le long terme au même titre qu’un soda (+/- le même nombre de sucre présent).

Mais qu’en est-il des bouteilles / berlingots de jus certifié 100% pur jus ? Normalement une marque n’a pas le droit de certifier cela si ce n’est pas le cas. Le constat actuel est que le jus d’orange pressé vous donne droit à ses nutriments pendant 20 à 30 minutes avant leur totale évaporation. Pensez bien qu’un berlingot de jus de ce type préparé quelques heures / jours plus tôt ne vous apportera rien de nutritif.

 

3. Les salades.

Ah encore des salades de l’industrie alimentaire (sans mauvais jeu de mots). Et oui, je ne tente vraiment pas de vous décourager à manger sainement ici mais la réalité est ce qu’elle est. Plusieurs études ont démontré que 75% de nos salades fraîches provenant de nos supermarchés sont dangereuses sur le long terme pour notre corps. C’est un des légumes les plus exposé à la pulvérisation de produits chimiques et conservateurs dû à ses feuilles qui en captent en grande partie.

Peut-on toujours consommer de la salade ? Bien sûr que oui, mais je vous conseille ici de vous diriger sur du bio, producteur local et de bien laver vos feuilles de salades avant de préparer votre repas. De plus, on constate sur les dernières années une arrivée massive de salades toutes prêtes à être consommées dans nos magasins et même dans nos fast food les plus connus afin de proposer des menus “régime”. Alors quand on sait que ces dernières sont plus caloriques qu’un plat de pâtes ou même qu’un hamburger-frites (mauvaises huiles, sauces, assaisonnement) on est en droit de se poser la question de ce que signifie vraiment le mot “régime”. Faites également attention aux bars / resto à salades. N’oubliez pas que ce qui doit nourrir beaucoup de bouches doit être vite produit. Et bien souvent la vitesse se fait au détriment de la qualité…

 

4. L’huile de palme.

Voici l’huile la plus produite et la plus consommée au monde. Alors même si vous êtes peut-être déjà au courant qu’elle n’est pas du tout notre meilleure alliée santé, laissez-moi vous dire qu’en réalité vous en consommez tous les jours sans le savoir… En plus d’être une culture destructrice pour notre planète et notre environnement c’est l’huile la moins chère et donc la plus utilisée pour un nombre colossal de produits dérivés qui se retrouvent dans vos armoires ! Entre pâte à tartiner au chocolat de nos marques préférées (inutile de citer), biscuits, préparations prêtes à consommer, pâtisseries de grandes surfaces, chips, mousses à raser, fonds de teint, gels douche (oui oui je ne vous cache rien), etc…Nous sommes tous aujourd’hui un petit peu plus partisans de la dégradation de notre environnement et de notre organisme. Apprenons donc à acheter intelligemment et consciemment et à lire les étiquettes. Cela ne nous coûte pas plus cher, et vous garantie ainsi une qualité de vie.

 

5. Le sucre raffiné.

 

Ce sucre raffiné est bien compliqué ! En effet, car il est bon et doux mais il n’a aucune valeur nutritionnelle intéressante. Hormis autour et pendant votre entraînement intensif où il aura pour but de stimuler votre pancréas donc votre production d’insuline (hormone intéressante pour gagner en masse musculaire) il est pourtant totalement inutile hors cette exception. Ainsi, à trop stimuler votre pancréas vous allez au fur et à mesure des années devenir insensible à cette insuline et enrayer le bon fonctionnement de cet organe si important. Savez-vous ce que cela peut déclencher ? Le diabète et tout ce qu’il engendre avec lui. Devrions-nous donc moins sucrer notre café au lait de…? Clairement mais surtout ce qu’il faut faire c’est prendre conscience de tous ces produits déjà préparés que nous consommons quotidiennement et qui eux contiennent bien plus de carrés de sucre que celui que vous mettez dans votre infusion ou votre café. Et si avec votre yaourt végétal vous aimez ce côté agréable sous votre palais, optez pour le miel, encore une fois bio et local.

 

J’aurais pu vous parler des poissons au mercure et en mauvaise santé provenant d’aquaculture, de la viande rouge de bœuf bourrée d’hormones et pas si nutritive en fer que ce que l’on pense, du poulet et du porc élevés en batterie et sous antibiotiques, d’une majorité de marques d’eau polluées et contenant des résidus chimiques mais je ne l’ai pas fait. Cet article pourra paraître démoralisant sur ce que nous ingérons au quotidien bien souvent à notre insu et sur la réalité du monde dans lequel nous vivons mais ce n’est pas ce sentiment que je tente de déclencher dans votre conscience. Aujourd’hui nous sommes à un tournant de notre ère et nous avons le choix de choisir comment vivre et ce que nous laisserons à notre descendance. Nous avons la possibilité de s’informer mieux que jamais et d’être les propres acteurs de nos vies. Alors il ne tient qu’à vous de commencer ces petits changements d’aujourd’hui qui en amèneront de grands demain. Commençons ensemble ce processus de régénération de notre organisme et celui de notre planète.

 

 

John Dee Coach – Trainer

NEWSLETTER

RECEVEZ L'ANNUAIRE DES CLUBS DE SPORT À BARCELONE

GRATUITEMENT !

Plus de 150 pages et plus de 500 clubs pour pratiquer votre sport préféré à Barcelone!

Invalid email address

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

Sophie Chatel

Sophie Chatel

Double diplômée d’un master en communication et média ainsi que dans le marketing et management sportif en France et en Angleterre,Sophie est une sportive passionnée et engagée. Elle saura attiser en vous l’envie de découvertes et d’apprentissage d’un univers sportif enrichissant.
Sophie Chatel

Sophie Chatel

Double diplômée d’un master en communication et média ainsi que dans le marketing et management sportif en France et en Angleterre, Sophie est une sportive passionnée et engagée. Elle saura attiser en vous l’envie de découvertes et d’apprentissage d’un univers sportif enrichissant.