Accueil » Sport de combat » Boxe » Quels sous gants de boxe choisir ?
sous-gant-boxe

Quels sous gants de boxe choisir ?

Par Tom

La boxe est un sport de combat qui met à rude épreuve les poignets et les mains. Outre le gant de boxe, les boxeurs utilisent d’autres accessoires pour renforcer leur protection. Parmi ceux-ci, il y a les sous-gants. Ils sont conçus pour apporter plus de confort et de protection aux combattants.

Découvrez ici des conseils pour orienter le choix de vos sous-gants.

Quels gants faut-il pour s’entraîner et combattre ?

Les sous-gants sont très utiles aux boxeurs. Ils interviennent aussi bien dans les séances d’entraînement que dans les combats de compétitions.

Les sous-gants adaptés aux entraînements

Trois types de gants sont appropriés pour vos entraînements. Il s’agit des bandes de coton, des bandes mexicaines et les gants avec gels.

En effet, les bandes de coton peuvent être utilisées par les professionnels comme par des débutants. C’est le meilleur choix pour les combattants qui effectuent de longues séances d’entraînement et aussi des entraînements réguliers.

Il faut noter que ces bandes s’enroulent autour des mains. Quant aux bandes mexicaines, elles sont fabriquées avec de la fibre élastique. Ce matériau à l’avantage de s’adapter parfaitement à la forme de la main. Son inconvénient est qu’il s’use très rapidement. Concernant les sous-gants avec gels, ils se démarquent des deux autres par son design. Contrairement aux bandes en coton et aux bandes mexicaines, les sous-gants en gels s’enfilent comme des gants ordinaires. Ce qui fait qu’ils n’offrent pas toujours la solidité recherchée par les boxeurs. Les boxeurs professionnels s’en servent très peu. Ces bandes sont réutilisables. Elles doivent être idéalement entretenues par une machine à laver à 30°.

Les sous-gants adaptés aux combats

boxe

Vous devez choisir les bandes composées de gaze et de matière adhésive pour vos combats. Elles sont recommandées dans les compétitions professionnelles et amateurs. Leur utilisation obéit à une réglementation stricte. Ce sont des bandes qu’on n’utilise qu’une seule fois.

Pour un meilleur maintien et pour respecter les règles de l’enrôlement, le boxeur se fait aider par une tierce personne. Il faut serrer la bande à une juste mesure pour ne pas entraver la circulation sanguine et créer de l’inconfort.

La longueur du bandage varie selon le niveau du boxeur. Un bandage standard correspond à une longueur de 2,50 m. Pour un bandage professionnel, il faudra ajouter 1,5 m pour être dans les normes.

Pourquoi est-il nécessaire de porter des sous-gants de boxe ?

Les sous-gants ont une double fonction. Leur première fonction est d’assurer la protection des articulations du poignet et de la main. Leur seconde fonction est d’aider à la durée de vie des gants de boxe. En fait, les boxeurs sollicitent fortement les mains au cours d’un combat. Le boxeur donne des coups à son adversaire. Mais il en reçoit également. Et il utilise ses mains comme protection. Les mains possèdent de petits os qui sont vulnérables dans un combat de boxe. Il faut donc des sous-gants pour renforcer la solidité des mains pour éviter d’éventuelles blessures. Aussi, lors d’un combat de boxe ou au cours des entraînements, le boxeur transpire beaucoup. Les bandes absorbent la transpiration des mains. Elles protègent l’intérieur du gant qui n’entre pas en contact avec la sueur.

Intéressons-nous au sac de frappes

Le sac de frappes nécessite des gants spécifiques. Ils possèdent plus de rembourrage pour supporter l’impact exercé par le boxeur. Il en existe plusieurs modèles. Vous pouvez opter pour des gants très résistants moulés au latex, des gants en cuir synthétique ou encore complètement en cuir. Il faut prêter attention à la densité de la mousse.

Les gants se situant entre 6 et 15 oz sont réputés pour être de bonne qualité. Si vous avez l’équipement adéquat, vous pouvez passer à la pratique.

Pour bien boxer son sac de frappes, il est conseillé de se tenir bien droit et garder ses pieds fixés au sol. Il ne faut pas trop se rapprocher du sac. Il faut frapper avec précision. Frappez le sac, ne le poussez pas.

0 Commentaire

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire